Temps géologiques

L’échelle des temps géologiques sur Dracca se découpe en éons de plusieurs milliards d’années, eux-même découpés en ères (de l’ordre de la centaine de millions d’années). Les évènements cosmiques marquent le passage d’un éon à l’autre, et les évènements biologiques ou géologiques de la planète Dracca marquent les changements d’ères.

Frise générale

EonsEreDébut
DateEvènement
MetastriqueChaomestique-5 ou -4,6 milliards d’annéesGenèse du système stellaire
Accrémestique-4,4 milliards d’annéesFin de l’expansion du nuage
Protomestique-4,2 milliards d’annéesFusion du premier élément léger
Termnestique-4 milliards d’annéesApparition du premier élément lourd
GalbastriqueMetabastique-3.8 milliards d’annéesDébut de la migration des planètes
Fundebastique-3,5 milliards d’annéesFin des migrations planétaires
Géobastique-3,2 milliards d’annéesFormation du premier lac sur Dracca
Biobastique-2,6 milliards d’annéesApparition de la première cellule vivante autonome
ExastriqueCalorastique-430 millions d’annéesDébut du réchauffement de Rougeil
Exorastrique-200 millions d’annéesFusion du premier noyau lourd
Mesorastique-110 millions d’annéesFlash d’Hélium
NanostriqueRotostique-100 millions d’annéesMutation de Rougeil en Opak
Ou basculement de l’axe de rotation de Dracca
Fixostique-80 millions d’annéesFin du basculement de l’axe de rotation de Dracca
Krystallostique-16,7 millions d’annéesCollision avec Vherra
Dracostique-8 millions d’annéesApparition des premières créatures se nourrissant de cristaux

Éons et ères

Metastrique

La date du début du Metastrique est contesté au sein de la communauté scientifique de Dracca. Les dragons estiment qu’il a démarré entre -5 et -4,6 milliards d’années, lors de la genèse du système stellaire et l’apparition du nuage de gaz qui donnera naissance aux planètes, alors que d’autres espèces estiment qu’il est juste insensé de chercher à donner une date au début des choses. Tous s’accordent en revanche sur l’évènement qui marque la fin de cet éon: la formation de l’étoile Rougeil.

Chaomestique

Première ère du premier éon, dont la date initiale est sujette à controverse, elle marque l’apparition du nuage stellaire de gaz, dont les planètes seront issues. Elle se termine vers -4,4 milliards lorsque le nuage de gaz cesse son expansion sous l’effet de la gravité.

Accrémestique

L’ère démarre il y a environ 4,4 milliards d’années. Elle se termine quand la proto-étoile entame la première fusion des éléments légers (hydrogène fusionné en deutérium), il y a 4,2 milliards d’années.

Protomestique

La proto-étoile est en formation, pendant que les roches et les gaz du nuage stellaire s’agglomèrent pour former les planètes. Cette ère se termine avec l’apparition du premier élément lourd (hélium) dans l’étoile.

Termnestique

De -4 milliards d’années jusqu’à la fin du Metastrique, l’étoile et les planètes, semblables à des boules de lave en fusion, terminent leur formation. Cette ère se termine avec la fin du métastrique.

Galbastrique

Le second éon démarre lorsque l’étoile Rougeil a achevée sa formation, il y a 3,8 milliard d’années. L’étoile émet alors ses premiers rayonnements visibles, et les planètes ont quasiment achevée leur formation dans le nuage de gaz stellaire qui entoure l’étoile. Pendant les milliards d’années qui suivent, la vie apparait sur Dracca. Le réchauffement de l’étoile marque la fin de cet éon.

Metabastique

Sous l’effet du rayonnement de l’étoile, les planètes migrent peu à peu vers leurs orbites définitives. L’ère se termine lorsque cette migration s’achève, vers -3,5 milliards d’années.

Fundebastique

Au cours de cette seconde ère de l’éon, de -3,5 à -3,2 milliards d’années, la planète Dracca forme sa croute solide. On estime que l’ère se termine quand les premiers lacs se forment sur ce sol enfin stable.

Géobastique

Démarré vers -3,2 milliards d’années, cette ère voit l’apparition des éléments nécessaires à la vie, dont l’eau et les composées carbonés comme les acides aminés. L’apparition de la première cellule vivante autonome vers -2.6 milliards d’années marque la fin de cette ère et le début de la vie.

Biobastique

Longue période étendue de -2,6 milliards d’années jusqu’à la fin de l’éon, cette ère voit le fourmillement de plusieurs millions d’espèces différentes, qui se succèdent les unes aux autres dans le temps au gré des différentes catastrophes géologiques et climatiques.

Exastrique

Cet éon démarre il y a 430 millions d’années, lorsque l’étoile Rougeil démarre son expansion en géante rouge. Elle absorbe alors les planètes les plus proches, Proxyma et Azura. L’étoile s’effondre ensuite en une naine blanche, marquant la fin du troisième éon, il y a 100 millions d’années.

Calorastique

L’ère démarre il y a 430 millions d’années, avec le réchauffement progressif de Rougeil, présageant sa transformation en géante rouge. Elle se termine il y a 400 millions d’années, quand s’amorce la fusion des premiers éléments lourds de l’étoile.

Exorastrique

De -200 à -110 millions d’années, l’étoile entre en expansion et se transforme en géante rouge. L’ère se terminera lors du grand flash d’Hélium qui marque la mort de Rougeil et son effondrement en naine blanche.

Mesorastique

Très courte à l’échelle cosmique, cette ère marque voit la géante rouge passer s’effondrer en naine blanche, qui sera alors rebaptisée Opak.

Nanostrique

Le dernier éon commence il y a 100 millions d’années, avec l’apparition de la naine blanche rebaptisée alors Opak. L’étoile ne brille plus dans le ciel, mais émet une grande quantité de rayons UV. Cet éon est l’éon actuel.

Rotostique

Cette ère marque le basculement de l’axe de rotation de la planète Dracca. Elle se termine vers -80 millions d’années, quand l’axe se stabilise sur le plan de l’écliptique.

Fixostique

Étalée sur plus de 60 millions d’années, cette ère marque un calme plat avant la grande collision de Dracca avec Vherra. Cette collision marque la fin de l’ère.

Krystallostique

Il y a 16,7 millions d’années, Vherra percute Dracca, entraînant le second grand bouleversement cosmique du système stellaire. Suite au choc, un satellite de cristal, Vherris, orbite autour de la planète Dracca, qui se couvre des cristaux dont le noyau de Vherra était composé. L’ère s’achève avec l’apparition des premières créatures biologiques capables d’utiliser ces cristaux pour vivre.

Dracostique

Vers -8 millions d’années, les premières créatures capables de puiser leur énergie des cristaux apparaissent à proximité du lieu de l’impact, l’endroit le plus dense de la planète en terme de structures cristallines. Ces créatures évoluent par la suite, donnant les dragons et dracos actuels, il y a près de cent mille ans, ainsi que toutes les créatures capables de puiser leur force des minéraux, en particulier des cristaux.

Comments

So empty here ... leave a comment!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sidebar